Primes et aides

L’Etat a le projet de faire rénover 500 000 nouveaux logements par an. Pour un peu plus de 20 millions de foyers au total ! Pour encourager les travaux énergétiques, de nombreuses primes et aides ont été mises en place.
Les Certificats d’Economies d’énergie (CEE) tout d’abord. En effet, ce sont les « obligés » (entreprises distribuant une source d’énergie primaire, comme les stations-services ou les grandes surfaces) qui financent ces primes. Ainsi, elles sont estimées en fonction des travaux à réaliser. Vous pouvez ainsi évaluer en ligne le montant à percevoir, notamment sur Prime Eco Travaux Carrefour.
Selon l’ancienneté de l’habitation, l’ANAH en également en mesure, dans certains cas, de vous verser une prise en charge partielle. Notamment par le biais de la PRIME RENOV’.
La région n’est pas en reste, avec la possibilité de versement de certaines subventions. De même que l’ADEME.
Enfin, vous pouvez être éligibles parfois à des avantages fiscaux. Comme le taux de TVA réduit, ou le CITE : Crédit d’impôt pour la transition Energétique.

Pour finir, dans presque tous les cas de travaux réalisés permettant une amélioration de la consommation énergétique ; vous pouvez solliciter une ECO PTZ (Prêt à Taux Zéro pour les Travaux)… Et cela pour un plafond de travaux de 30 000€, sur une durée pouvant aller jusqu’à 15 ans !